Formation LMD

BUT Génie Industriel et Maintenance (GIM)

A+ A- Aa
Partager cette page :
BUT Génie Industriel et Maintenance (GIM)

Call to actions

François Vernay
Chef de département
Carole Atger
Secrétaire

Mail : gim-iut@univ-perp.fr

Détails

Présentation

Le Bachelor Universitaire Technologique (BUT) Génie Industriel et Maintenance (GIM) est une formation menant à un diplôme Bac+3.

Les objectifs prioritaires de ce diplôme sont de former de futurs professionnels qui seront capables, dans le milieu industriel, d'assurer l’installation, la fiabilité, la disponibilité, la sûreté, et les performances optimales des matériels. L'enseignement dispensé est pluridisciplinaire et couvre un large spectre de savoir-faire techniques associés aux 5 compétences de base des métiers visés : Maintenir, Améliorer, Installer, Manager, Sécuriser. A l’issue de la première année commune, les étudiants sont invités à choisir les compétences qu’ils souhaitent affiner et orientent donc leur cursus en choisissant l’un des deux parcours suivants :

  • 3MI : Management, Méthodes et Maintenance Innovante

  • ISP : Ingénierie des Systèmes Pluritechniques.

En outre, depuis 2007, le département GIM de Perpignan a intégré dans ses programmes, des formations dédiées aux « énergies renouvelables » (éolien, photovoltaïque et solaire thermique) dans le cadre de l'adaptation à l'environnement économique local. En effet, il s’agit d’un enjeu majeur en Région Occitanie et l'Université de Perpignan a défini les énergies renouvelables comme l’un de ses 5 axes stratégiques de recherche. L’UPVD est d’ailleurs l'un des partenaires privilégiés du Pôle de compétitivité DERBI (pour Développement des Énergies Renouvelables dans le Bâtiment et l'Industrie) et a créé une école d'ingénieurs Sup'EnR, partenaire du groupe INSA.

Les trois années de formation représentent 2600 heures réparties entre 2000h d’enseignements traditionnels (cours, travaux dirigés, travaux pratiques, contrôle des connaissances) et 600h de projets tutorés. Durant les 6 semestres du BUT GIM, la charge hebdomadaire de travail est d'environ 32 heures. L'acquisition des connaissances et des aptitudes est appréciée par un contrôle continu et régulier. Les contrôles des connaissances sont planifiés jusqu'à la fin de l'année en fonction de l'avancement des enseignements.


Les projets tutorés débutent dès la première année. Ils permettent aux étudiants de se familiariser avec les outils et méthodes en travaillant sur des problèmes concrets. Leur objectif est aussi d'acquérir, au fil du temps, méthodes de travail et autonomie. Chaque projet tutoré fait l'objet d'un rapport écrit et d'une prestation orale.


Deux stages d’immersion en milieu industriel sont inclus dans la formation : un en 2ème année, d'une durée totale de 12 semaines, et un en 3ème année se déroulant sur 14 semaines. Ces stages sont l’occasion de mettre en pratique les connaissances. Ils permettent en outre une évaluation de l’acquisition des compétences.


 

Enjeux

Les savoirs et savoir-faire du technicien supérieur « Génie Industriel et Maintenance »  lui permettent de :

  • Appréhender le fonctionnement d'une installation (aspects techniques, organisationnels, financiers et humain).

  • Maîtriser les technologies et les équipements qui la composent.

  • Maîtriser les méthodes d'organisation et les outils de gestion pour améliorer la disponibilité des équipements.

  • Appliquer et faire appliquer les normes en matière d'hygiène, de sécurité, d'environnement et participer au développement durable.

  • Faire preuve de réactivité et d'autonomie.

  • Disposer de réelles capacités d'écoute, de communication et notamment de compréhension en langue anglaise.

Lieux

Perpignan

Responsable(s) de la formation

Admission

Pré-requis

Formation(s) requise(s)


 

Modalités de candidature

Modalités de candidature

Etre titulaire du baccalauréat

  • Bac général avec de préférence deux des enseignements de spécialités suivis en classe de terminale : « Physique Chimie », « Mathématiques » et « Sciences de l’Ingénieur»

  • Bac Technologique : STI, STL

  • Bac pro section industrielle

  • Autre Bac, DAEU, ... Se renseigner auprès du département visé.

  • VAE, CIF, DIF, Formation Continue, ... Se renseigner auprès du département visé.

Programme

Modalité de contrôle des connaissances : contrôle continu
Les unités d'enseignement sont définitivement acquises et capitalisables dès lors que l'étudiant y a obtenu la moyenne.

La validation d'un semestre est acquise de droit lorsque l'étudiant a obtenu à la fois :
a) Une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 et une moyenne égale ou supérieure à 8 sur 20 dans chacune des unités d'enseignement ;
b) La validation des semestres précédents, lorsqu'ils existent.
Lorsque les conditions posées ci-dessus ne sont pas remplies, la validation est assurée, sauf opposition de l'étudiant, par une compensation organisée entre deux semestres consécutifs sur la base d'une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 et d'une moyenne égale ou supérieure à 8 sur 20 dans chacune des unités d'enseignement constitutives de ces semestres. Le semestre servant à compenser ne peut être utilisé qu'une fois au cours du cursus.
La validation de tout semestre donne lieu à l'obtention de l'ensemble des unités d'enseignement qui le composent et des crédits européens correspondants.

La poursuite d'études dans un nouveau semestre est de droit pour tout étudiant à qui ne manque au maximum que la validation d'un seul semestre de son cursus.

Le redoublement est de droit dans les cas où :
– l'étudiant a obtenu la moyenne générale et lorsque celle-ci ne suffit pas pour remplir la condition posée au a de l'article 20 ci-dessus ;
– l'étudiant a rempli la condition posée au a de l'article 20 ci-dessus dans un des deux semestres utilisés dans le processus de compensation.

Et après ?

Poursuites d'études

Poursuites d'études

Il faut noter qu’une sortie est possible à Bac+2 (au niveau DUT) afin soit d’intégrer le monde du travail, soit d’intégrer certaines écoles d’ingénieurs. La poursuite d'études après un B.U.T. n'est pas automatique, elle est soumise à une sélection (étude du dossier, examen, entretien).

Après le BUT GIM, différents cursus sont envisageables : Masters universitaires ou écoles d'ingénieurs. Les admissions se font après un concours spécial ou un entretien et/ou un examen du dossier.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Ce professionnel peut exercer ses activités dans les secteurs : énergies renouvelables, agroalimentaire, construction mécanique, aéronautique, automobile, construction électrique ou électronique, production d'énergie, transports,  travaux publics et bâtiment…

  • Il peut aussi travailler dans différents types de services : études et travaux neufs, maintenance, qualité, sécurité, services technico-commerciaux, services chargés des problèmes d'énergie et d'environnement, service après-vente d'un constructeur de machines…   

  • Maintenance : organisation et préparation des interventions, localisation et diagnostic de pannes sur systèmes complexes, assistance technique aux équipes d'exécution, contrôle des travaux réalisés, analyse des indicateurs de performance, optimisation des interventions, problèmes de pollution et d'environnement.

  • Etudes et travaux neufs (25%) : analyse du fonctionnement d'une unité de production, amélioration des procédés mis en place, choix et installation de nouveaux équipements, ...

  • Exploitation de services (20%) : services de production et distribution d'énergie, services chargés des problèmes de pollution et d'environnement…

  • Qualité, sécurité : mise en place des procédures à respecter, réalisation de contrôles, identification des écarts et des dérives du processus de production,...

  • Recherche et Développement

  • Informatique et Télécommunication

  • Technico-commercial

Environ 80% des diplômés trouvent un emploi en moins de 3 mois (Enquête nationale).

Partager cette page :

Mise à jour le 12 janvier 2021