Utiliser les statistiques pour la préservation de l’écosystème

A+ A- Aa
Partager cette page :
.

.

Dans le cadre de leur projet du 1er semestre, les étudiants de deuxième année du département STID (STatistique et Informatique décisionnelle) de Carcassonne travaillent sur l’impact de la variation de production des arbres sur l’écosystème. Le domaine de Lierru est un espace de 3200 ha peuplé d’espèces variées dont des hêtres et des chênes. Les animaux (sangliers, cervidés) exercent une pression sur l’équilibre de la forêt, empêchant sa régénération naturelle si ils sont trop nombreux. Pascal Pelé, attentif à la préservation de l’écosystème et gestionnaire du domaine  a mis en place avec l’office français de la biodiversité, un protocole de mesure pour étudier les liens entre la météo, la production de fruits par les arbres et l’évolution de la population d’animaux. 

La production de ces fruits dépend de plusieurs facteurs tels que la pluviométrie ou encore la  température. 

Afin de pouvoir étudier cette problématique, des arbres sélectionnés sont suivis et des thermomètres ont été placés sur ce  domaine situé dans l’Eure en Normandie afin de relever la température et l’hygrométrie. La fructification des arbres est, quant à elle ,mesurée chaque année. 

Pascal Pelé va rencontrer les étudiants, leur apporter ces données récoltées par les thermomètres et les mesures sur le terrain.
C’est par groupe de 3 et durant 5 semaines, qu’ils vont analyser ces données. Les 3 premières semaines seront consacrées aux représentations cartographiques, à la modélisation de bases de données afin de faire une application web qui permettra de consulter ces mêmes données. 

La 4eme et  5eme semaines seront consacrées à la représentation des données et les statistiques résultant de leur recherche. 


 

Thématique(s)
Actualité, Actualités de l'IUT
Partager cette page :

Mise à jour le 17 novembre 2021